Ce qu'il ne fallait pas manquer : "Graphite in Progress" d'Enki Bilal chez Barbier et Mathon

17.11.16

Enki, qui ? Comment ça, " Enki qui? " ? Il semblerait, qu'hormis pour les aficionados, ce nom ne fasse pas tilt dans toutes les têtes, montrez donc une de ses oeuvres et "hop" comme par magie votre interlocuteur arrivera à replacer aisément Enki Bilal dans son esprit. 
Enki Bilal expose très peu en France mais lorsqu'il le fait il vaut mieux être au rendez-vous ! Bien trop peu relayée, à moins d'un bouche à oreille ou d'une suggestion par tweet, l'exposition  - qui a duré moins d'un mois - "Graphite in Progress" consacrée à Enki Bilal n'était à absolument pas manquer. Une exposition très courte mais qui a quand même su réunir non pas de BD ni d'albums mais près de 230 crayonnés et esquisses sur calque de ce talentueux et créatif artiste contemporain.

L’odeur du crayon fraîchement taillé est dans nos gènes, ad vitam. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

newer older Accueil